Avant le retour des élèves en classe, il serait important d’avoir une discussion en famille pour réviser les mesures d’hygiène préventives. Des outils de formation pour les élèves seront présentés sur une base régulière dans toutes les salles de classe. Ces outils feront partie intégrante de l’apprentissage des élèves.   

Outil de dépistage de la COVID-19 pour les écoles

Port du masque, visière et lunettes de protection

  • Les élèves de la maternelle à la 12e année sont tenus de porter un masque non médical ou en tissu à l'intérieur de l'école, dans les couloirs et en salle de classe. Le masque peut être enlevé pendant le dîner et les collations. Le port du masque est requis à l'extétieur. Les parents sont responsables de fournir les masques pour leurs enfants.
  • Le Conseil aura des masques en tissu disponibles pour les élèves de la maternelle à la 12e si un élève oublie son masque;
  • Le gouvernement fera en sorte que les élèves aient accès, facilement et gratuitement, à des masques en tissu à trois épaisseurs de haute qualité. Ces masques seront mis à la disposition des élèves, qui seront encouragés à les porter. Le port de ce type spécifique de masque n’est pas obligatoire pour le moment. Cette mesure a pour objectif d’encourager les élèves à utiliser un masque de meilleure qualité que les masques à une ou deux épaisseurs que certains d’entre eux utilisent actuellement;
  • Les élèves et la maternelle à la 12e ne sont pas permis de porter un cache cou (Buff) ou un masque muni de soupapes ou d'évents d'expiration;
  • Les élèves dans les classes distinctes seront tenus de porter des masques ou une visière comme tolérés;
  • L'entrée de chaque école assurera une distanciation de deux mètres (6 pieds) entre l'administration de l'école et les élèves, les membres du personnel ou autres personnes autorisées à être dans l'école;
  • Tout le personnel éducatif, y compris les chauffeurs d'autobus scolaires, devrait recevoir chaque jour un masque N95 dont l'ajustement n'a pas été testé. Le remplacement d'un masque est fonction notamment des facteurs suivants, sans exclure d'autres motifs :
    • Lorsque le masque n'est plus toléré ou accepté
    • Lorsque la partie filtrante du masque est mouillée
    • Lorsque le masque a perdu une partie de son intégrité : élastique détendu, partiefiltrante endommagée
    • Lorsque des gouttelettes potentiellement infectieuses ont éclaboussé le masque
  • Veuillez noter que pour protéger davantage la longévité des masques N95 dont ajustement n'a pas été testé, le port de ces masques doit être limité à un usage intérieur. Si le personnel porte un masque à l'extérieur, il doit opter pour un masque médical/chirurgical. L'exigence actuelle selon laquelle le personnel qui effectue des interventions médicales générant des aérosols (IMGA) doit porter un masque N95 ayant fait l'objet d'un test d'ajustement ne change pas;
  • Les membres du personnel dans les écoles sont tenus de porter un masque fourni par le gouvernement en tout temps sauf lorsque le membre du personnel se retrouve seul dans un local;
  • Selon les directives des BSP, chaque district doit respecter les directives de ceux ci :
    • Districts de Sudbury et de Porcupine : Le personnel qui travaille ou est en contact étroit (moins de 2m) avec des élèves qui ne portent pas de masque est tenu de porter, à l'intérieur et à l'extérieur, un équipement de protection individuelle (EPI) comprenant à la fois des masques médicaux et des protections oculaires (par exemple, un écran facial ou des lunettes de protection de sécurité. Il est nécessaire d'avoir accès à sa protection oculaires en tout temps à l'intérieur et à l'extérieur.
    • District d Algoma : Le port du masque et de la visière/lunettes de protection est nécessaire en tout temps.
  • Les membres du personnel dans les bureaux administratifs des écoles sont tenus de porter un masque médical jetable en tout temps sauf s'il ou elle est seul dans leur bureau ou emplacement de travail ou lors du dîner;
  • Les secrétaires d'école qui partagent un espace de travail sont tenus de porter un masque fourni par le gouvernement sauf lors du dîner ou lors de pause à l'extérieur de l'édifice (toujours en maintenant une distanciation physique de 2 mètres);
  • Les membres du personnel dans les bureaux administratifs du siège social sont tenus de porter un masque médical jetable lorsque la distanciation physique de 2 mètres ne peut pas être assurée lors de la circulation dans les corridors, lors du déplacement aux toilettes et lors du déplacement dans les salles communes (salle à dîner, salle de photocopieur, entrepôt, etc.);
  • Deux masques médicaux jetables par jour seront mis à la disposition des membres du personnel;
  • Une boîte de masques N95 non testés sera remise aux membres du personnel;
  • Les membres du personnel oeuvrant dans les écoles ainsi que les bureaux administratifs doivent porter leur masque en entrant et en sortant de l'édifice;
  • Des visières seront aussi disponibles pour les membres du personnel dans les écoles et les membres de l'équipe EED du Conseil. Si le membre du personnel préfère porter sa propre visière, la visière doit répondre aux critères suivants : 
    • couvre le visage (périphérique et avant); 
    • est fabriquée en plastique transparent pouvant être nettoyé/désinfecté;
    • approuvé par le SA Groupe CSA (Canadian Standards Association).
Lunettes de protection/ Visière

L’objectif des lunettes de protection/visière est de protéger le membre du personnel contre des gouttelettes qui peuvent provenir des élèves.

Le personnel travaillant avec des élèves ayant des besoins spéciaux devra porter un masque médical et une protection oculaire si l'élève est démasqué ou incapable de porter le masque correctement (en plus d'autre EPI, au besoin).

Le port des lunettes de protection/visière est obligatoire :

- lorsque le personnel travaille ou est en contact étroit (moins de 2m) avec des élèves qui ne portent pas de masque, à l’intérieur et à l’extérieur (cela n'inclut pas les interactions transitoires telles que la marche d'un élève dans le couloir);

- pour appuyer un élève blessé ou malade à l'intérieur ou à l'extérieur;

- dans la salle d'isolement. 

Un membre du personnel peut remplacer la visière par des lunettes de protection si les lunettes répondent aux exigences suivantes : l’espace entre le visage et les lunettes de protection doit être minimisé. Une façon de vérifier si les lunettes protègent bien les yeux est de passer le doigt de bébé dans l’espace entre les lunettes et le visage. Si le doigt ne passe pas, les lunettes sont assez serrées et fourniront une bonne protection.

Puisqu’une visière est fournie, l’achat des lunettes de protection est aux frais du membre du personnel.

Au besoin, des masques dotés de sections transparentes seront fournis.

La direction d'école ou le concierge remettra une boîte de masques (si l'école a un inventaire suffisant par le 1er septembre) à chaque membre du personnel lors de la rentrée scolaire.

 

Consignes sur le port du masque jetable
  1. Laver les mains immédiatement avant de mettre le masque et immédiatement après l'avoir mis;
  2. Installer le masque de manière à recouvrir le nez et la bouche, et l’ajuster correctement sur le visage;
  3. Éviter de toucher le masque une fois qu’il est installé;
  4. Ne pas partager le masque avec une autre personne;
  5. Jeter le masque dans une poubelle à la fin de l’utilisation ou lorsqu’il est humide, froissé ou souillé. Le masque réutilisable doit être lavé tous les jours.

Capsule vidéo sur le port sécuritaire du masque jetable

Capsule vidéo (en anglais seulement) sur le port sécuritaire du masque N95 non testé 

Exemption du masque pour les élèves

Les élèves pour qui une demande d’exemption de masque a été soumise devront au minimum porter une visière afin d’entrer dans une école du CSC Nouvelon. Cette exigence s’applique pour ceux dont les demandes d’exemption de masque ont déjà été approuvées. Dans ces circonstances, le parent est responsable de fournir une visière et d’assurer le nettoyage de celle-ci sur une base journalière. Bien qu’elles ne remplacent pas un masque, les visières offrent un certain niveau de protection tout en permettant la présence en personne.

L’utilisation d’une visière doit être associée à des mesures supplémentaires telles que :

  • une distanciation physique obligatoire de 2 mètres à l’intérieur autant que possible;
  • le lavage fréquent des mains; 
  • l’utilisation de désinfectant pour les mains; 
  • l’utilisation possible de barrières avec une consultation;
  • le placement possible dans une zone avec une plus grande ventilation avec une consultation;
  • des aménagements tels que des pauses supplémentaires du masque (avec distance physique) peuvent être raisonnables.

Il peut y avoir des circonstances dans lesquelles l’utilisation d’une visière peut encore constituer un risque pour la santé et la sécurité du personnel et des élèves. Dans de tels cas, d’autres mesures alternatives devront être envisagées, y compris si nécessaire l’apprentissage en ligne.

Les besoins en matière de droits de la personne qui demande une exemption, ainsi que les besoins médicaux et de santé et de sécurité d'autrui doivent être considérés pour l'accommodement. La protection des élèves/familles et le personnel à risque élevé de la COVID-19 doivent aussi être considérés lors de l'évaluation de la demande d'une exemption de masque. C'est attendu que toutes les mesures et considérations raisonnables seront prises avant qu'un élève ne soit pas autorisé d'aller à l'école en personne.

Certains élèves seront dispensés de porter des masques dans les écoles du CSC Nouvelon. Nous nous attendons à ce que tout le personnel et les élèves soient respectueux de ceux qui portent des masques et de ceux qui ne peuvent pas porter de masque pour des raisons médicales ou autres raisons pour lesquelles une exemption s’applique.

Processus de demande d'exemption du masque pour les élèves

L’obligation procédurale d’accommodement en vertu du Code des droits de la personne de l’Ontario exige que le processus d’accommodement se déroule de manière transparente, communicative, flexible, respectueuse et coopérative. La direction doit se renseigner et examiner les raisons de la demande. Si, après une vérification du dossier de l’élève, une réévaluation n’est pas nécessaire et l’exemption de l’élève peut continuer, celui-ci sera permis de porter seulement la visière. De plus, selon la directive administrative ÉLV 5.4 Élèves ayant des affectations médicales prédominantes, un Plan de soins sera nécessaire pour accompagner l’exemption de masque. Cette demande peut nécessiter une évaluation plus approfondie par la direction qui ne pourra peut-être pas être entreprise rapidement.

Les personnes suivantes ne sont pas tenues de porter des masques :

  • les personnes souffrant d'un problème médical/d’un handicap qui les empêche de porter un masque (un état médical qui rend la respiration difficile, un état de santé mentale, un état cognitif ou un handicap qui empêche le port d’un masque);
  • les personnes incapable de mettre ou d'enlever le masque sans l'aide de quelqu'un;
  • les personnes souffrant d'un problème médical/d’un handicap qui les empêche de porter un masque (un état médical qui rend la respiration difficile, un état de santé mentale, un état cognitif ou un handicap qui empêche le port d’un masque);
  • les personnes incapable de mettre ou d'enlever le masque sans l'aide de quelqu'un d'autre;
  • les personnes qui bénéficient de mesures d'adaptation conformément à la Loi de 2005 sur l'accessibilité pour les personnes handicapées de l'Ontario ou au Code des droits de la personne;
  • les personnes sourdes et malentendantes ou qui communiquent avec une pers onneles personnes sourdes et malentendantes ou qui communiquent avec une personne malentendante, et pour lesquelles la capacité de voir la bouche est essentielle pour lacommunication (note : le CSC Nouvelon a commandé différents types de masques clairs).

Les parents et les élèves qui demandent une exemption basée sur l’une des catégories susmentionnées doivent informer la direction de l’école dès que possible de la catégorie de demande et d’une exemption, afin que la demande et les dispositions alternatives possibles puissent être prises en considération.

Annexe D - Formulaire d’exemption de masque COVID-19

Mesures d'hygiène personnelle

Avant le retour des élèves en classe, il serait important d'avoir une discussion en famille pour réviser les mesures d'hygiène préventives. Des outils de formation pour les élèves seront présentés sur une base régulière dans toutes les salles de classe. Ces outils feront partie intégrante de l'apprentissage des élèves.

Lavage des mains

Lavez vos mains le plus souvent possibles avec de l’eau tiède savonneuse pendant au moins 15 à 20 secondes. Si ce n'est pas possible, utilisez une solution hydroalcoolique de 60 % ou plus.

Si le lavage des mains n’est pas possible, l’élève ou le membre du personnel utilisera une solution hydroalcoolique de 60% ou plus.

Certaines salles de classe ont un évier qui pourrait être utilisé pour le lavage des mains. Si la classe n’a pas accès à un évier, une solution hydroalcoolique sera disponible pour les élèves et les membres du personnel.

Il y aura plusieurs stations avec une solution hydroalcoolique de 60% ou plus sur les lieux scolaires et dans les bureaux administratifs.

Les élèves ainsi que les membres du personnel se laverons ou se désinfecterons les mains en entrant et en sortant de l’édifice.

Règles d’hygiène lorsque vous toussez ou que vous éternuez

Couvrir la bouche et le nez avec le bras afin de réduire la propagation des germes lors del éternuement ou du toussement. Jeter le papier mouchoir à la poubelle dès que possible. Laver ou désinfecter les mains par la suite.

Autre équipement de protection individuelle (EPI)

Port des gants

Certains membres du personnel, étant donné la nature de leur travail auprès de certains élèves ayant des besoins particuliers, devront porter des gants.

Consignes sur le port des gants:

  1. Laver les mains avant de mettre les gants;
  2. Enfiler les gants;
  3. Remplacer les gants entre chacune des tâches ou avant une pause. Ne pas hésiter à les remplacer fréquemment;
  4. Disposer des gants souillés dans la poubelle. Laver ou désinfecter les mains avant d’enfiler de nouveaux gants;
  5. Éviter l’utilisation de lotion ou de crème à base de pétrole;
  6. Ne pas laver ou ne pas désinfecter les mains avec les gants.

Vidéo sur la bonne façon de mettre les gants 

Vidéo sur la bonne façon d'enveler les gants

Visières et robes

Une visière réutilisable pour la protection oculaire des membres du personnel qui oeuvrent dans les écoles sera disponible. Des robes seront aussi disponibles pour les membres du personnel qui travaillent avec les élèves ayant des besoins particuliers.

Vaccination

Détails à venir

Test de dépistage 

Des tests de dépistage antigénique rapide seront offerts à tous les enfants et à tout le personnel des services de garde d'enfants, avec un approvisionnement initial de deux tests par personne.

Des tests de dépistage antigénique rapide sont également mis à la disposition de tous les chauffeurs d'autobus scolaires, avec un approvisionnement initial de deux tests par personne.

Les élèves et le personnel devront procéder à un dépistage actif chaque jour, quel que soit l'accès aux tests, et s'isoler en cas de symptômes, quel que soit leur statut vaccinal et/ou l'accès aux tests. Les deux tests de dépistage antigénique rapide fournis doivent être utilisés lorsque les personnes sont symptomatiques.

  • Si un résultat positif est obtenu au premier test antigénique rapide, il n’est pas nécessaire d’utiliser le deuxième test. L’obtention d’un résultat positif au test antigénique rapide indique fortement que la personne est atteinte de la COVID-19. Il N’EST PAS nécessaire de signaler l’obtention d’un résultat positif au test antigénique rapide au bureau de santé publique, à l’école ou à la garderie.
  • Si un résultat négatif est obtenu au premier test antigénique rapide, il faut effectuer le deuxième test dans un délai de 24 à 48 heures suivant le premier test. Si deux tests antigéniques rapides consécutifs, effectués à un intervalle de 24 à 48 heures, sont tous deux négatifs, la personne qui présente des symptômes est moins susceptible d'être atteinte de la COVID-19, et cette personne devrait s'isoler jusqu à ce que ses symptômess améliorent depuis au moins 24 heures (ou 48 heures s'il s'agit de symptômes gastro-intestinaux).
  • Si la personne qui obtient un résultat positif au test de dépistage est entièrement vaccinée ou âgée de 11 ans ou moins, elle doit s’isoler pendant au moins 5 jours dès l’apparition des symptômes, et ce, jusqu’à ce que ses symptômes s’améliorent depuis 24 heures (ou 48 heures s’il s’agit de symptômes gastro-intestinaux), selon la période la plus longue.
  • Si la personne qui obtient un résultat positif au test de dépistage est âgée de 12 ans ou plus et est partiellement vaccinée ou non vaccinée, elle doit s’isoler pendant 10 jours dès l’apparition des symptômes ou la date de son test de dépistage (selon la première de ces éventualités).
  • Si la personne qui obtient un résultat positif au test de dépistage est immunodéprimée (peu importe son âge et son statut vaccinal), elle doit s’isoler pendant 10 jours dès l’apparition des symptômes ou la date de son test de dépistage (selon la première de ces éventualités).
    • Si les symptômes persistent ou s’aggravent, les personnes sont invitées à consulter Télésanté Ontario ou leur fournisseur de soins de santé.

Nettoyage des espaces physiques

Des protocoles de nettoyage supplémentaires ont été mis en place pour le retour des élèves en présentiel à l’école. Voici les grandes lignes des procédures :

  • Les surfaces fréquemment touchées et les ressources partagées seront nettoyées et désinfectées au moins deux fois par jour (poignées de porte, station d’eau pour remplir les bouteilles, les interrupteurs, les chasses d’eau, les poignées de robinet…);
  • Des produits de nettoyage qui ont à la fois une action nettoyante et désinfectante sont privilégiés;
  • Chaque école est munie d’un pulvérisateur électrostatique désinfectant pour le niveau élevé de nettoyage;
  • Chaque garderie a en place un plan qui suit les consignes du ministère de l’Éducation et du bureau de santé publique. Le plan comprend des protocoles de nettoyage et de désinfection;
  • Les recommandations des bureaux de santé publique concernant le type de désinfectant ainsi que les produits à utiliser seront suivies. 

Ventilation

Un protocole détaillé par école a été développé et vise à préciser les modes d'opération des systèmes de ventilation afin de réduire les risques de propagation du virus en suivant les directives des autorités sanitaires. Celles-ci seront suivies afin d'ajuster l'opération des systèmes de ventilation selon un mode qui réduit les risques de propagation du virus.

Tous les systèmes de ventilation ont été vérifiés; l'entretien préventif et la fréquence de changements de filtres de ces systèmes ont été augmentés. Des filtres MERV 13 ont été installés dans la plupart des systèmes, à l'exception de ceux qui n'ont pas la capacité de fonctionner avec ces filtres. Le personnel d'entretien répare les pannes le plus tôt possible lorsqu'il est avisé de panne de système de ventilation. Il existe une variété de types de systèmes de ventilation dans les écoles ce qui exige des stratégies variées pour augmenter la ventilation dans les classes durant la pandémie de la COVID-19. Les classes n'ayant pas de ventilation mécanique et les classes avec ventilation par extraction sont équipées d'une unité de filtration d'air avec filtre HEPA. Ces unités doivent être en marche durant le jour.

Rapports sur les mesures de ventilation normalisées 

Peu importe le type de système de ventilation, il est recommandé que les occupants des locaux ouvrent les fenêtres autant que possible et tel que toléré selon la température extérieure.

Pour les systèmes qui sont contrôlés par un système de contrôle informatisé :

  • l'horaire de fonctionnement des systèmes sera prolongé : 2 heures avant le début et 2 heures après les classes;
  • le mode « free cooling » sera utilisé autant que possible et la position minimum des volets d'air frais sera augmentée;
  • ajustements de point de consigne qui ont pour effet d'augmenter le taux d'air frais (exemple: diminuer le point de consigne du détecteur de monoxyde de carbone).

Pour les systèmes qui fonctionnent de façon autonome, soit par détecteurs de mouvements, la présence continue des occupants assurera le fonctionnement du système.

L'installation de ventilateur sur piédestal est permise dans les écoles ou les bureaux administratifs en tenant compte de ceci ; évitez le flux d'air direct autour des zones de respiration des personnes afin de réduire la dispersion de gouttelettes respiratoires d'une personne à l'autre. Au lieu d'un flux d'air au niveau de la tête, les options seraient de diriger l'air vers le haut ou d'évacuer l'air de la pièce par une fenêtre ouverte tandis que d'autres fenêtres ouvertes aspirent l'air frais.

Visiteurs et fournisseurs de services 

Les visiteurs aux fins pédagogiques et pour le bien-être doivent se soumettre à un formulaire d'autodépistage de la COVID-19 et porter un masque médical dans l’enceinte de l’école pour la durée de sa visite et doivent maintenir une distanciation physique. Un masque médical sera fourni par l’école, au besoin.

Les fournisseurs de service peuvent accéder les lieux scolaires seulement s’ils sont autorisés par l’administration des écoles, le Service des bâtiments ou autres services au siège social. Si un fournisseur de service est autorisé à se rendre sur les lieux, l’administration doit faire remplir le Formulaire de la COVID-19 par le fournisseur et le registre papier sur le site scolaire visité doit être signé. Le fournisseur de service doit porter un masque pour la durée de sa visite à l’école et doit maintenir une distanciation physique.

Le Conseil peut être amené à restreindre l’accès des visiteurs, en fonction des recommandations publiées par le bureau de santé publique local.

Le registre doit toujours être signé dès l'entrée et la sortie du visiteur ou du fournisseur de service. 

L'accès aux écoles pour les parents sera réévalué après Noël.

Assiduité et absentéisme

Élèves

Les parents doivent communiquer l'absence de leur enfant avec l'administration de l'école le matin avant la rentrée des classes. La secrétaire d'école entrera la date et la raison de l'absence des élèves dans le système Trillium. 

Membres du personnel

Les membres du personnel doivent suivre les pratiques établies du CSC Nouvelon. Il ou elle doit aviser son superviseur de leur absence et noter le code d'adsence dans le système SFE. 

L'annexe F Tableau synthèse de la gestion des absences pour les membres du personnel à la suite d'une déclaration, partage autres précisions pour les employés. 

Soupçon qu’un élève ou un membre du personnel est atteint de la COVID-19

Tous les élèves, les enfants et le personnel sont tenus de se soumettre à un dépistage quotidien des symptômes de la maladie avant de se rendre à l'école ou au service de garde d'enfants. Le personnel du palier secondaire et du palier élémentaire ainsi que les élèves du palier secondaire doivent désormais fournir quotidiennement une confirmation ou une preuve de leur autodépistage avant ou à leur arrivée à l'école. Toute personne qui échoue à cette procédure de dépistage sur place sera invitée à rentrer chez elle et à s'auto-isoler jusqu'à ce qu'elle satisfasse aux critères de retour à l'école.

Si un ou une élève ou un membre du personnel présente au moins l'un des symptômes les plus fréquemment associés à la COVID-19 ou au moins deux des symptômes moins fréquemment associés à la COVID-19, il ou elle doit s'isoler conformément aux directives de santé publique. Si un ou une élève ou un membre du personnel ne ressent qu'un seul symptôme fréquemment associé à la COVID-19, il ou elle doit rester à la maison jusqu à ce que son symptôme ait commencé à s'améliorer depuis 24 heures (48 heures s'il s'agit de nausée, de vomissements et/ou de diarrhée). Le Bureau du Médecin-hygiéniste en chef exige de plus que les membres du foyer, y compris les frères et soeurs, restent à la maison jusqu'à ce que le membre du foyer qui ressent le ou les symptômes soit autorisé à sortir de son isolement.

Cet outil guidera le parent et le membre du personnel qui présente des symptômes. L’outil se retrouve au lien suivant : Outil de dépistage de la COVID-19.

Ce lien vous guidera dans les prochaines étapes si vous avez été exposé à la COVID-19 : Que faire si vous avez été exposé à la COVID-19. 

Salle d'isolement

Chaque école ou lieu de travail aura une salle d'isolement munie d'une trousse d'urgence qui inclut un thermomètre, des masques, des gants, une protection oculaire, un sac refermable, une robe, une visière et une solution hydroalcoolique de 60 %. 

Le concierge procède à nettoyer et désinfecter la salle d'isolement dans les écoles ou dans le lieu de travail après chaque utilisation. Tous les objets qui ne peuvent pas être nettoyés (papier, livre, etc.) devraient être retirés et entreposés dans un contenant scellé pendant au moins sept jours. 

Dépistage et recherche des contacts

Le Conseil a développé un protocole de dépistage et recherche des contacts, basé sur les recommandations des bureaux de santé publique lorsque nécessaire.

Les données dans le système Trillium, SFE, système informatique des consortiums et les registres papiers dans les écoles et les bureaux administratifs seront des sources importantes de données utilisées lors du dépistage et de la recherche des contacts des bureaux de santé publique lorsque nécessaire. 

Responsabilité en cas d'éclosion 

Au nom de la protection de la vie privée, les renseignements fournis aux communautés scolaires ne permettront pas d'identifier l'élève ou le membre du personnel ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage pour la COVID-19.

Retour d’un élève ou un membre du personnel atteint du virus COVID-19

Une Attestation pour le retour à l'école ou le retour au lieu de travail doit être rempli par le parent, l'élève âgé de 18 ans ou plus ou le membre du personnel. 

Protection de votre santé et de celle des autres

Si votre enfant ou un membre de votre famille est malade ou ressent des symptômes de la COVID-19, par exemple une toux, une fièvre ou des difficultés respiratoires, veuillez en informer immédiatement l’administration de l’école de votre enfant et le garder à la maison. Il est recommandé de vous rendre à une clinique de dépistage de la COVID-19 et de respecter les consignes qui vous seront données par les autorités médicales.

Autoévaluation des symptômes

Distanciation physique

Pratiquez la distanciation physique d’au moins deux (2) mètres en tout temps.